dimanche
17H00 – GRATUIT

ROSA VERTOV “GIRLS ON TAPE”

19H00 – 11€

WIRE
DISAPPEARS
TOMAGA
DJ SET YUGO SOLO

PLAYLIST BBMIX 2015

WIRE
(UK / Pink Flag)

De tous les groupes punks, Wire est peut-être un des seuls qui n’aura jamais eu le mauvais goût récent de se reformer. Et pour cause, ils n’ont jamais vraiment arrêté ! Peut-être un des seuls groupes aussi dont la musique n’a pas réellement vieilli. Et pour cause encore, en trois albums ils auront écrit les tables de la loi d’une certaine modernité : voix blanche, guitares abrasives et batterie métronomique ou le croisement parfait d’une économie pop et d’une exigence arty. Un des très rares groupes de l’époque aussi dont les disques récents sont aussi indispensables que leurs premiers chefs-d’œuvres, Chairs Missing, leur deuxième et mythique album en tête. « Pratice Makes Perfect », la pratique rend parfait,  chantaient-ils en 1978… La venue de Wire comme avant celle des Swans, ou celle de Young Marble Giants devrait marquer, une nouvelle fois, d’une pierre blanche l’histoire du festival.

DISAPPEARS
(USA / Kranky)

Il y a quelque chose d’étrange, vraiment, chez Disappears. Quelque chose d’envoûtant aussi. Comme si un jeune groupe de math rock s’était un jour trompé de drogue, avait abusé des champignons, s’était échoué au fond du garage du grand oncle hippie et se découvraient enfermé dans une reprise éternelle du CAN de Tago Mago. Leur dernier album Irreal, leur meilleur à ce jour, mélange la mélancolie d’un Kraftwerk, à la poésie d’un Television, mais un Television qui n’aurait su jouer qu’un seul accord. La parenté avec les tous premiers Sonic Youth (ou un groupe comme Wire tiens) n’est pas loin… Pas étonnant que Steve Shelley, le batteur mythique de Sonic Youth, ait fait un temps partie de l’aventure !

TOMAGA
(UK / Hands in the Drak)

Tomaga, duo anglais mystérieux, ayant déjà œuvré au sein d’un nombre incalculable de groupes, Shit and Shine, The Oscillation, Neon Neon, Raime, Voice of Seven Thunders, convoque et mixe pour ce projet, musiques concrètes, musiques industrielles, jazz, afro-beat, musiques minimales et psychédélisme pour tracer son chemin unique vers une musique, presque de transe, une musique qui ne soit plus finalement que Tomagienne, si l’on peut inventer le terme, inclassable et hypnotique.

GIRLS ON TAPE :
VIDEO GEMS FROM THE 80’s
(France / Rosa Vertov)

Depuis quelques années, les passionnées de l’association Rosa Vertov rassemblent une collection magique d’images d’archives, d’extraits de films, interviews et vidéoclips autour des femmes dans le très créatif courant post punk, particulièrement fertile de la fin des années 70 au début des années 80. Cette année, spécialement pour BBmix, elles viendront présenter Girls on Tape, une programmation vidéo de projets musicaux anglais, avec quelques uns des plus beaux trésors de leur anthologie !

DJ SET YUGO SOLO
(France)